Messages de soutien, Quoi faire ?

9 phrases maladroites à éviter de dire à un proche malade

Que ce soit au moment du diagnostic, au cours des traitements ou pendant la période de rémission… il n’est pas toujours évident de trouver les bons mots pour réconforter une personne de son entourage confrontée à la maladie ! La tristesse, la peur voir la gêne peuvent engendrer des problèmes de communication et des maladresses, souvent involontaires, qui peuvent blesser le malade.

Voici 9 phrases maladroites à éviter (et des propositions pour y remédier ;))

« Ce n’est pas grave, ça se soigne très bien, tu vas guérir » 

Evitez de minimiser la situation, montrez plutôt que vous comprenez sa peur et sa réaction face à la maladie et surtout laissez-lui entendre que vous serez présent tout au long de cette période difficile.

« Ne pleure pas »

Accueillez les émotions de votre proche telles qu’il les exprime. Soyez présent, accordez-lui une écoute attentive et proposer lui votre épaule autant qu’il le souhaite.

« Ne te laisse pas abattre, courage ! »

Faire face à la maladie n’est pas une question de courage mais de force à puiser au fond de soi. Essayez plutôt de dire « Ça va être difficile, tu vas avoir besoin de toutes tes ressources… que la force soit avec toi ! »

« Je sais ce que tu ressens, ça va aller »

Non, vous ne pouvez pas vous mettre à sa place (même avec tous vos meilleurs sentiments 😉 et même si vous avez vécu une histoire similaire). En revanche vous pouvez comprendre qu’il vit des moments difficiles et lui signifier que vous êtes là pour lui si besoin.

« Garde le moral, c’est indispensable pour guérir »

Si votre proche est déprimé, rassurez-le sur le fait que c’est tout à fait normal. S’il le souhaite, proposez-lui de faire une activité qu’il apprécie habituellement pour lui changer les idées. S’il refuse, dites-lui simplement qu’il peut compter sur vous pour le faire plus tard.

« C’est comme ma tante ! Elle a eu la même chose il y a 2 ans, elle s’en est très bien sorti (ou pire elle n’a pas survécu !) »

Ne comparez jamais avec une situation qui semble similaire ! Cela n’aide pas, et si votre proche a besoin de « retour d’expérience », dites-lui que chaque cas est différent et qu’il existe en revanche des groupes de soutien de patients et anciens patients via différentes associations.

« Ne bouge pas, je m’occupe de tout »

C’est tout à votre honneur de vouloir tout gérer, mais il est important de ne pas infantiliser le patient. S’il souhaite le faire, encouragez-le tout en précisant que s’il est trop fatigué il peut vous solliciter : vous l’aiderez bien volontiers 😉

 « Tes traitements sont finis, c’est super tout va bien maintenant ! »

La période de l’après traitements peut être tout aussi difficile à gérer. Félicitez-le sur cette première étape franchie mais encouragez-le maintenant à récupérer à son rythme et que si besoin vous serez toujours présent pour lui !

 « Bonne année et surtout bonne santé ! » 

Attention aux automatismes !!! Souhaitez-lui plutôt tout le meilleur pour cette nouvelle année, de profiter de chaque instant et de chaque petite victoire et surtout de prendre bien soin de lui.

 

Cette liste n’est évidemment ni exhaustive et ni universelle mais elle vous donne des clés pour pratiquer tant que possible une écoute active, bienveillante et encourageante ! Dans tous les cas, osez communiquer et garder toujours le lien 😉 Pour savoir quoi dire, vous pouvez lire l’article : 12 messages de soutien à envoyer à un proche malade pour lui démontrer son soutien.

Pour les proches de personnes touchées par le cancer, vous pouvez lire aussi le guide très complet « Les mots qui blessent » écrit par Catherine Cerisey ici.

Soutien proche malade

Pour envoyer un message de soutien à un proche malade, découvrez nos jolies cartes à personnaliser sur l’eshop dans la rubrique « Box sur-mesure // Mots doux »